Ce mardi 5 février se déroule le Safer Internet Day 2019, la journée pour un meilleur internet pour les enfants. C’est le début d’un mois de mobilisation autour cette année du thème : “Les écrans, les autres et moi”. 

L’objectif  de cette nouvelle édition du Safer Internet Day, ou internet sans crainte, est que les enfants (mais aussi les parents qui donnent souvent le mauvais exemple) s’interrogent sur leur utilisation des écrans, leur place au sein de la famille et de la fratrie, la gestion du temps d’écran à la maison et en dehors, la protection des données personnelles. Les familles seront amenées à s’interroger sur le temps passé sur les écrans et les usages les plus courants, la place du numérique en famille, entre amis, la gestion de son identité numérique et les rapport entre sa vie réelle et sa vie en ligne, les amis en ligne, la liberté d’expression et ses limites, les inconnus sur les réseaux…

Au cours du mois de février, de nombreux ateliers, rencontres et formations seront organisés sur ces thèmes. Des outils seront mis à la disposition des enseignants et médiateurs éducatifs pour amorcer la discussion lors d’ateliers de sensibilisation en milieu scolaire et périscolaire à travers deux parcours clef en main pour les 7-12 ans et les 13-17 ans.

Le sujet sera ainsi abordé dans les classes mais il est aussi essentiel que les parents soit également conscient du problème et cherchent, avec leurs enfants, les solutions possible. D’ailleurs, à partir du 5 février, un questionnaire “parentalité numérique” sera disponible en ligne pour aider les parents à se positionner et les familles à définir ensemble leurs propres pratiques du numérique.

“La génération actuelle de parents ne possède pas de référentiel d’éducation dans ce monde numérique, explique Déborah Elalouf, Présidente de la maison d’édition Tralalère, opérateur du programme Internet Sans Crainte. Tout est à construire, ou plutôt à co-construire avec ses enfants. Nous proposons des ressources pour lancer le débat en famille comme à l’école”.

Organisé dans plus de 110 pays, le Safer Internet Day est soutenu par la Commission européenne. Il réunit de nombreux partenaires dont le Ministère de l’Education Nationale, Hadopi, le CSA, le Clemi, la CAF, la Cnaf, la Ligue de l’Enseignement, la FCPE, le Cemea, l’UNAF, Pédagojeux, la Fondation pour l’enfance, MAE Prévention, l’association Génération Numérique, Respect zone, le MAIF Numérique Tour, Qwant, Bayard-Milan, Orange, Geek Junior…

Cette année, Google s’associe fortement à l’événement et présentera à la fois une étude et différents programmes en partenariat avec l’association e-Enfance pour aider les familles à mettre en place de bonnes pratiques de sécurité et à profiter sereinement du numérique.

L’année dernière, plus de 22.000 élèves dans près de 450 établissement ont participé au Safer Internet Day. Environ 60.000 personnes ont été informées en 2018 dans le cadre du programme.

# SaferInternet4EU 

Related Posts
Les super-héros du net - e-Enfance et Google.org
Google a décidé d'attribuer une bourse d’1M€ à l’association e-Enfance pour développer sur trois ans un nouveau programme pour les élèves d'écoles primaires, baptisé "Les super-héros du net". Lancé mi-février, ...
READ MORE
Ados à table avec portables
Cette nouvelle règle soulève à nouveau l’usage général de ces portables, qu’est-ce qu’on fait des écrans à la maison et dans la vie ? C’est le moment de s’y coller et ...
READ MORE
Attention à ce que publient vos enfants sur Youtube, TikTok, Instagram…
Youtube vient de supprimer 400 chaînes d'enfants. Ce ne sont pourtant pas des chaînes dont le contenu est problématique, le problème vient d'ailleurs, d'un peu plus bas, en dessous, dans ...
READ MORE
Google veut sensibiliser les parents comme les enfants
Comment gérer les portables des enfants et des
Attention à ce que publient vos enfants sur
Suivez-nous pour ne rien rater !

A propos de l'auteur

Nathalie Bloch-Sitbon

Laissez un commentaire.